Presentation de nos équipes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Presentation de nos équipes

Message par Jukov le Jeu 19 Jan - 10:55

Bonjour à tout le monde!

Je pense que c'est cool créer un petit topic pour présenter nos équipes, en illustrant les facteurs qui ont motivé nos choix. Donc voilà, je commence en espérant être suivi par vous tous.

Sagan Peter 36

Bon, lui c'est un choix de coeur. Difficilement il pourra être rentable, et les risques sont très élevés: s'il se blesse, ma saison sera sûrement un flop. Cependant, je ne pouvais pas le supporter dans toutes les courses et ne pas l'avoir, donc voilà…

Quintana Nairo, 25

De lui, j'attends des gros points. Probablement, il vise le doublé Giro-Tour, et dans les deux cas - même s'il ne gagne pas - il pourra me rapporter beaucoup de points. Une certitude (j'espère).

Chaves Johann Esteban, 16

Je cherchais un deuxième coureur de grands tour et Chaves m'a paru le plus sous-estimé d'après la cotation. Il a déjà démontré d'être une réalité, il peut tranquillement viser un top 3 à chaque grand tour auquel il participe (probablement Giro + Vuelta). De plus, il peut facilement scorer sur les classiques italiennes de septembre-octobre.

Majka Rafal, 13

Lui, c'est un autre choix de coeur. Sa façon d'être sur le vélo lorsqu'il grimpe, je l'adore Smile Ok, il n'est pas un attaquant, mais il a un talent immense. Avec Pinot, Aru, Nibali au Giro, il peut viser un top 5 au tour s'il bat quelqu'un entre Froomey, Quintana, Bardet, Contador, Porte et Yates. De plus, il pourra faire la vuelta en chasseur d'étape. C'est clair, difficilement il pourra être rentable, mais bon, je l'aime bien et voilà.

Gaviria Fernando 11

Un talent immense. 11 c'est beaucoup, et je le sais, mais s'il démontre les qualités que nous avons pu voir l'année passée alors il peut facilement être rentable. Milan-Sanremo, des petites flandriennes (et des grandes, si Boonen a une défaillance), les étapes du Giro, celles du tour où Kittel n'arrive pas au sprint, etc. pourraient me rapporter gros. De plus, comme pour Sagan et Majka, je l'adore tellement ce coureur que je ne pouvais ne pas le prendre...

Barguil Warren, 10

Bon, j'avoue que j'ai hésité beaucoup entre lui et Brambilla. Deux profils fort différents, mais la même cotation. Finalement, j'ai choisi Barguil parce qu'il me manquait un coureur pour les Ardennes : ce qu'il a démontré l'année passée sur les classiques vallonnées (ardennaises et Lombardie) c'était encourageant. J'espère par contre qu'il pourra faire un peu mieux sur les grand tours, en essayant au moins un top 10-15 sur le Tour et sur la Vuelta. A voir, cependant, sa cohabitation avec Keldermann, et pour les classiques et pour le général.

Yates Adam, 10

Bon, j'aime bien ce coureur. Il a demontré d'être à l'aise sur les Grands tours (il fera le Tour à nouveau) mais il peut me rapporter des points sur plusieurs classiques. De plus il est jeune, comme la plupart des mes coureurs, donc voilà, je l'ai pris sans beaucoup de reflexions.

Yates Simon 9.5
Lui j'ai hésité un peu plus. Cependant, l'année passée, même avec une interdiction de course de plusieurs mois il a reussi a faire des jolies choses, et il a démontré lui aussi d'être à l'aise sur les grands tours (sa Vuelta était excellente). Avec deux top-10 au Giro et à la Vuelta, et avec quelques points sur des classiques il pourrait sans trop de problèmes passer la barre des 400 points.


Lopez Miguel Angel, 8.5

Un autre talent immense. Ce qu'il a démontré l'année passé au tour de suisse c'etait du lourd. Cette année il sera le leader unique d'Astana sur le Tour, et – en dépit de sa blessure en ce début de saison – il peut facilement viser un top 10 avec quelques placements durant les étapes. DE plus, il a démontré d'être à l'aise sur les classiques italiennes de septembre-octobre. Affaire à suivre...

Benoot, Tiesj 8.5

D'après la saison passée, ça peut paraître comme un pari. En réalité, son début de saison n'était pas si mal que ça. Il a raté les Grandes Flandriennes, mais il a les moyens pour bien craquer cette année. 8.5 c'est pas beaucoup, et puis, perso, j'aime bien sa tranche et sa façon de courir.

Moscon Gianni 6

Pas besoin d'explications, je pense. Je l'avais deja l'année passée et je me rappelle du scepticisme de Pierrot (« je sais pas, il est mega jeune, il est chez sky, etc ») : la super saison de l'année passée parle d'elle même, et justifie – au vu de son age – son engagement aussi pour cette année.

Konig, Leopold 5.5

Ah le bon vieux Leopold finalement il pourra montrer toutes ses qualités de leader lors d'un grand tour. Il sera sûrement le leader de Bora au Giro, et il fera la Vuelta en équipier de Majka. 5.5 c'est pas beaucoup, mais c'est clair que la concurrence sur le Giro est énorme. Un top 10 avec quelques placements dans quelques étapes me suffirait.

Boom Lars 5

Il sera le leader de Lotto Jumbo pour les classiques flandriennes. En dépit de son age, il peut tranquillement faire des bons placement sur toutes les flandriennes, Lotto – différemment d'Astana – c'est une equipe avec de la tradition et de l'interet sur ce type de courses, donc voilà, j'espère qu'il pourra faire l'exploit et me rapporter des nombreux points.


Enger, Sondre Holst.

Franchement, je suis étonné du nombre de gens qu'il l'ont pris. Ca devait etre ma « surprise » mais finalement beaucoup de monde a raisonné comme moi. Perso, je l'ai pris car je cherchais un troisième sprinter pas cher après Sagan et Gaviria, et il m'a paru le choix le plus raisonnable. L'année passée au tour il a demontré de pouvuoir frotter avec les meilleurs, on verra cette année...

Oomen Sam, 4

Pas beaucoup d'explications. Je l'avais déjà l'année passée, un autre talent immense que j'espère pourra se confirmer cette saison.

Turgis Anthony, 4

Le jeune homme de Cofidis il a du talent à vendre. L'année passée il a démontré de pouvoir jouer la gagne sur plusieurs petites classiques : j'espère qu'il pourra confirmer sa saison et faire encore mieux cette année.

Vliege Loic, 4

Un talent pour les Ardennes. On verra ce que ça va donner, mais bon, je pense qu'à 4 il pouvait être un bon affaire.


Désolé les gars mais je dois aller bosser, je finirais avec les 3.5 et les 3 ce soir...

A vous maintenant de présenter vos équipes !

Jukov

Messages : 3
Date d'inscription : 19/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presentation de nos équipes

Message par balaghetto le Jeu 19 Jan - 12:50

Voici quelques explications:

Luca Wackermann: comme j'ai pris Ackermann, le choix était presque obligé.

Lennard Hofstede: j'ai cité Hofstede (Geert) plein de fois dans mon mémoire de master, encore une fois je pouvais pas le laisser de côté.

Moreno Moser: comme chaque année, il me faut un Moreno dans l'équipe.

Guillaume e Daniel Martin: quand je regarderai procyclingstats, pas envie de dire "j'ai pris le mauvais Martin" (Tony par contre n'etait pas intéressé à rejoindre mon équipe).

Zakarin et Lutsenko: toujours bien d'avoir des gens qui ont des connaissances dans le milieu du doping.

balaghetto

Messages : 14
Date d'inscription : 16/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presentation de nos équipes

Message par netquebon le Jeu 19 Jan - 13:19

Bonne idée !

Pour ma part, j’ai été forcé sous la contrainte par Jérémie à monter une équipe. Vu que je ne veux pas me fâcher avec un bon type, j’ai donc accepté de le faire en vitesse.

J’espère que ma technique « à la Trump » (l’intuition et l’impulsivité plutôt que la réflexion et la méthodologie) soit couronnée de succès en fin d’année.

Perso, la grande difficulté est de trouver des 4 et 3 qui peuvent tenir la route et rapporter des points. Devant l’ampleur de la tâche et mon manque de temps, j’ai quasi totalement bâché la prospection. Bref, choix presque à l’aveugle.

Quelques commentaires sur des choix « étonnants »

Amador

Je n’y crois pas trop mais Jérémie et Pierre (qui ne l’ont pas pris cette année ?!?!) m’ont tellement dit du bien de lui l'année dernière que je l’ai choisi.

Pierre Rolland

J’aime bien ce mec même si j’ai de la peine à croire Vaughters qui dit que c’est le plus grand talent qu’il n’a jamais vu…

Viviani

Un talent à l’état brut qui va (enfin) se concentrer sur la route cette année.

Albasini

Il semblerait que le père Alba a effectué une charge d’entrainement énorme cet hiver et est motivé comme un junior. Et s’il nous claquait des Ardennaises de folie ?

Pierre-Luc Périchon, Perig Quemeneur, Borut Bozic

Ce sont des pives mais j’adore leurs noms. Ils méritent d’être dans mon équipe juste pour ca !



Bonne saison à tous

PS : C’est marrant comme tous ont choisi des anciens vainqueurs du Tour de l’Avenir ou du Tour du Val d’Aoste dans les 4 – 3 !

PS2 : Merci Jérémie pour toutes les statistiques très utiles et intéressantes ! On voit bien que tu as du sang de Rey dans les veines ;-)

netquebon

Messages : 1
Date d'inscription : 19/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presentation de nos équipes

Message par Groom le Jeu 19 Jan - 14:44

Sagan: La grande classe, rempile pour la 7ème année avec la Team groom, où de son propre aveu, il s'y sent "comme à la maison". Tel Samson, il tire sa puissance de sa tignasse. Donner de la joie aux blaireaux n'a pas de prix, pour tout le reste il y a Master Card.

Contador: Présent dans l'équipe depuis 2014 et sa tentative de doubler Giro et Tour, Dieu - comme il est communément appelé par ceux-qui-savent - a clairement affiché son intention de terminer sa carrière dans une équipe qu'il a récemment qualifié dans une interview accordée à la télévision zapatiste de "noble dans les principes, pute dans les faits de courses". En attendant de faire étalage de ses fulgurances grimpesques, Alberto peaufine sa préparation à base de steak.

Chaves: Lui aussi membre de l'équipe depuis 2014, l'Aigle de Bogota compte sur sa petite taille et son visage de bambin pour faire chavirer le coeur des foules, au risque de négliger une étude de marché plus approfondie des aspirations d'un public toujours à recomposer.

Degenkolb: Petit nouveau, mais grand monsieur, ce fan invétéré des Western spaghetti sauce léonaise n'attend qu'une occasion pour dégener et faire feu de tout bois. Proposé à l'équipe par le Centre hospitalier universitaire de Benigembla (CHUB) et sur recommandation d'une pilote de rallye britannique, personne ne pouvait davantage correspondre aux principes éthiques de la Team groom, qui ne laisse pas de donner sa chance aux plus faibles ainsi qu'aux déshérités.

Vanmarcke: Coureur dont les vannes sont la marque de fabrique, Sep se réjouit de fêter son premier quinquennat au sein d'une équipe qui n'a que faire de primaires. Primaires sont d'ailleurs ses comportements de course, lorsqu'il s'agit de chasser la patate, preuve que les déterminismes nationaux jouent un rôle non moins négligeable que l'alignement des planètes dans un collectif avant tout tourné vers la solidarité et l'entraide.

Boonen: S'il a certes rejoint l'équipe grâce à des manœuvres pas nécessairement exemplaires (ce qui en fait d'ailleurs un candidat tout à fait crédible au poste de capitaine de route), Tommeke ne pouvait faire sa tournée d'adieu sans revêtir les oripeaux de la Team groom. L'encadrement et le Politburo souhaite ainsi remercier en bonne et due forme un homme au nez fin pour sa belle saison 2014, qui a changé la Team groom à jamais. Adieu champion et on se reverra autour d'un rail ou d'une vodka !

Jungels: Fier de son gazon d'Ottawa où il est fonctionnaire à ses heures perdues, Bob Jungels, de son vrai nom Robert Lejeune est fortement apprécié pour sa capacité à ne pas lever la tête lorsqu'il roule ou qu'il tond sa pelouse. En deux mots: ALLEZ BOB !

Benoot: Lui aussi nouveau dans l'équipe, le jeune tricheur se propose benoîtement d'occuper progressivement une place importante dans un collectif fortement articulé autour du lancer de pavé, activité sympathiquement recommandée par le Politburo.

Felline: Sa capacité à se casser la tête sur les sudoku et les tactiques de courses, et ce jusqu'après le départ fictif, ainsi qu'une inclination pour la voltige, en fait un coureur toujours imprévisible, à la fois pour ses adversaires et pour ses coéquipiers. Doté d'une technique hors du commun, au point que certains le comparent au chat sauvage des plaines de Mongolie Intérieure, et capable de battre un guépard en vitesse pure les jeudi et vendredi, Felline signe pour la 3ème année.

Kruiswijk: Ah encore un faiseur de rêve, adapte lui aussi de la haute voltige, qui ne craint pas que la neige empourpre ses joues roses. Courant avec un maillot révolutionnaire, dessiné par des cadres du PCN-M, où le cintre est intégré afin de fournir une pénétration optimale dans l'air coïncidant avec une certaine propension pour les cuisses de poulet, SK se réjouit de la confiance que lui porte la team. Pour l'anecdote, ses choix de vacances sont contrastés: "Ni les Alpes, Ni Bali".

Vakoc: Surnommé le buffle des Carpates bien qu'il n'en soit pas originaire, Vakoc possède des cuisses à faire pâlir un obèse morbide. Il servira notamment à renflouer l'ami Kruiswijk lors des journées de repos.

Moscon: Pas plus con qu'un autre, Moscon a rejoint une équipe dans laquelle il pourra s'épanouir et profiter de l'expérience d'un Politburo que l'on dit, à tort, proche de Moscou.

Stuyven: A ne pas confondre avec Jimmy Casper, Jasper espère pouvoir faire étalage de sa science en matière de placements financiers dans un peloton toujours prêt à s'emballer aux moindres sursauts spéculatifs.

Hugh Carthy: Coureur aux origines indiennes, son recrutement fait suite au changement stratégique impulsé l'an dernier qui vise à offrir un dispositif de parole également aux catégories les plus dominées du peloton.

Oomen: Tel un mauvais présage, l'Oncle Sam fait l'objet d'une divination dans les cercles ésotériques gravitant autour d'un certain Barack Obamot. Digne de confiance, sauf lorsqu'il s'agit d'abus de biens sociaux, Oomen aura la lourde tâche de montrer qu'un Hollandais ne vole pas sans demander son reste.

Turgis: A un sinistre personnage qui lui aurait dit "Die Tür ist da", Anthony a répliqué qu'il était tout à fait prêt et capable d'entonner l'Internationale au plus fort des troubles agitant le peloton.

Woods: Neveu d'Olivier Dubois, il en a hérité le maniement du balais. Jamais avare d'efforts, ce néophyte a impressionné l'an dernier par son aptitude à maintenir sa cage et sa virginité inviolée. Ne courant pas pour l'argent, Woods n'a jamais exprimé d'intérêt pour le vif-d'or.

Gaudu: Village népalais de la zone Gandaki, il est habité par un peuple de 3325 âmes besogneuses promptes à soutenir le PCN-M.

Küng: Lui aussi expert en matière de bitume, ce coureur se caractérise par une certaine curiosité culturelle routière. Est capable de différencier à la langue les divers types de goudrons européens. N'a jamais fumé.

Albanese: Coureur dont le plat préféré est la piccata albanaise et vouant une admiration sans bornes pour Enver Hoxha, Enzo se propose de réhabiliter une culture aujourd'hui disparue, caractérisée par de nombreux emprunts, tant aux civilisations mérovingiennes qu'aux manifestations plus prosaïque du libertarisme managérial.

Bernal: Bernois et allemand tout en même temps, Egan n'a pas d'égal lorsqu'il s'agit de berner ces adversaires.

Consonni: Révélé par Questions pour un Champion et Julien Lepers, cet athlète ne cesse de s'opposer aux voyelles, auxquelles il voue une haine qui n'est pas sans évoquer certains films de Nicolas Cage. En voiture Simone !

De Plus: "Un coureur de plus ne fait jamais de mal" ou l'application d'un proverbe népalais.

Eiking: Auteur d'une ode chrétienne consacrée à l'élévation de l'âme des moutons transylvains, il a récemment été vu en compagnie d'un Trans nommé Sylvain. Son nom n'est pas sans rappeler la célèbre Guerre des Roses, dont s'est inspiré Georges Martin pour ses élucubrations, véritable paradigme des aspirations dynastiques d'une caste désormais démasquée.

Haig: Comme on ne fait pas d'oeuf sans casser d'omelettes, c'est tout naturellement que Jack a rempilé pour une année.

Hamilton: Le jumeau caché de Tyler se fait enfin connaître.

Pedersen: Pas pédant pour un sou, Mads ne calcule ni ses efforts ni ses revenus nets après déduction d'impôts forfaitaires à la source.

Power: Dernier représentant des Power Rangers, Robert a refusé l'offre de Chuck Norris pour s'engager auprès de la Team groom. Grand bien lui fasse !

Vervaeke: Adepte de la salsa panaméenne, Louis s'est très rapidement trouvé dans les petits papiers du Politburo. Sa particularité est de réclamer son salaire sous forme de verveine.

Wurtz: Mi-saucisse mi-épice, les courses où il est présent ne manquent jamais de sel.

Groom

Messages : 2
Date d'inscription : 26/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presentation de nos équipes

Message par Tony88 le Ven 20 Jan - 9:34

Pour ma part,

Bardet: vive la France !
Alaphilippe: vive la France !
Chaves: coureur colombien type, je suis fan.
Izaguirre: toujours rêvé d'avoir un Izaguirre dans mon équipe.
Colbrelli: j'avais hésité à le prendre l'année passée et il a cartonné. Espérons qu'il fasse de même cette année. Un peu cher quand même.
Zakarin: déjà dans mon équipe l'année passé, il m'a convaincu de le reprendre cette année.
Jungels: parce que Bob !
A. Yates: je sens que c'est son année sur le Tour...
Latour: vive la France !
Vakoc: déjà pris en 2014. Il a passé un cap l'année passée.
Meintjes: parce que Louis !
Pantano: coureur colombien (fan) et déjà dans mon équipe l'année passée.
Reichenbach: ça fait plusieurs années que j'hésite à la prendre. Je me suis enfin lancé.
Anthony Roux: homonyme ! Vive la France !

Tony88

Messages : 3
Date d'inscription : 17/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presentation de nos équipes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum